Methodologie

Notre méthodologie

 

 

La méthodologie d’incubation de I&Fentrepreneuriat passe par trois phases d’accompagnement sont retenues :

la phase d’entrée en incubation, celle de consolidation de l’accompagnement et des acquis du projet et la phase de sortie de l’incubation. Trois jury y sont constitués : un premier qui valide l’accès à l’incubation, un deuxième qui valide la fin de la première phase partant de l’accès à l’incubation à la présentation d’un premier business model, et un troisième qui valide la sortie de l’incubation. Un quatrième jury est encore organisé de façon à avoir véritablement trois versions des business models validés par trois comités d’agréments (jurys). Ce dernier jury intervient à la fin de la première phase de l’incubation (partant de l’accès à l’incubation à la présentation d’une première version du business model). Il est composé des coachs et est appelé « conseil des coachs ». Suivant l’argument de mieux connaitre les incubés parce qu’ils les ont suivis, les coachs ont soutenu l’organisation de ce jury pour valider la première version du business model donnant l’accès au passage à la deuxième phase de l’incubation. Son objectif est de recadrer collectivement, dans une défense, les premières versions des business models dont les aspirations des porteurs et de leurs projets. Il précède les deux autres jurys ou comités d’agréments composés des personnes externes du monde de la finance et des spécialités spécifiques. Par ordre de classement, nous compterons : 1) le jury d’accès à l’incubation (1er comité d’agrément), 2) le conseil des coachs (2ème jury de validation pour la 2ème phase), le troisième jury (2ème comité d’agrément validant le passage à la troisième phase) et un quatrième jury (3ème comité d’agrément validant la sortie de l’incubation). Nous schématisons comme suit ce classement.
la méthodologie I&F cherche à relever un triple défi : 1) celui d’autonomisation du porteur de projet dans la construction permanente de son projet, 2) Celui du succès du projet accompagné par sa concrétisation en entreprise pérenne et, 3) celui de grantir le succès de l’accompagnement dans un environnement de morrosité de climat d’affaires et de faible culture entrepreneuriale.
C’est ainsi que son Administrateur directeur a mis au point un modèle nommé « TCC-GRP » (TCC : Théorie de la connaissance créative de Nonaka (1991) ; Nonaka et Takeuchi (1995) – GRP : modèle du business model axé sur la Génération de la valeur, Rémunération de la valeur, partage de la valeur de Verstraete et Jouison (2009;2010;2011)) servant la pédagogie d’accompagnement par incubation et qui a été défendue à l’Université de Bordeaux dans le cadre de sa thèse de doctorat. Lire la thèse de val masamba. La combinaison de ces deux approches donne la démarche et outils suivants d’accompagnement par incubation: